accueil


Les Porifères (éponges)

Les Porifères sont dans leur grande majorité des animaux filtreurs. Leur surface est percée d'une multitude de petits pores par lesquels l'eau rentre, et d'orifices moins nombreux et plus larges, les oscules, par lesquels l'eau s'évacue (porifère : du grec por- = passage). Ils possèdent généralement un squelette formé de spicules silicieuses ou calcaires et/ou de spongine.

Démosponges

Les Démosponges sont des éponges dont le squelette, quand il est présent, est composé de spicules silicieuses et/ou de spongine. La majorité des éponges ont cette particularité.

Adreus fascicularis

Les Calcarea (éponges calcaires)

Les éponges calcaires ont un squelette composé de spicules calcaires. Elles vivent dans les eaux marines à des profondeurs ne dépassant pas 100 mètres.

Sycon ciliatum

Les Porifères (présentation)

Ces pages vous présentent l'embranchement des Porifères, leur biologie et leur anatomie à l'aide d'un texte clair et concis aggrémenté de nombreux schémas et photographies.

Aplysina aerophoba

Bibliographie et sites de référence

Consultez les références bibliographiques concernant les Porifères, parutions scientifiques, guides naturalistes, liens internet utilisés en référence pour la réalisation de ce chapitre consacré aux Porifères.

Bibliographie

Les Cnidaires

Les Cnidaires sont des animaux à symétrie radiaire. Ils ont un seul orifice, la bouche qui est entourée de tentacules.
Ils possèdent des cellules urticantes, les cnidoblastes, qui leur permettent de neutraliser leurs proies. C'est cette caractéristique qui est à l'origine de leur nom (du grec cnid- = ortie).

Hydrozoaires

Les Hydrozoaires sont des Cnidaires qui alternent généralement une phase fixée (polype) et une phase libre (méduse). Ils peuvent être solitaires ou coloniaux. La majorité sont marines mais il existe également des espèces d'eau douce (hydre).

Tubularia indivisa

Scyphozoaires et Staurozoaires

Les Scyphozoaires ou vraies méduses sont des Cnidaires pélagiques. Les Staurozoaires sont de petites méduses sédentaires qui adhèrent aux algues par une extension de l'ombrelle.

Chrysaora hysoscella

Anthozoaires

Les Anthozoaires n'ont pas de phase méduse. Ils regroupent : les Octocoralliaires, polypes à 8 tentacules (alcyons, gorgones et plumes de mer). les Hexacoralliaires, polypes à 6 ou multiple de 6 tentacules (anémones de mer et coraux).

Actinothoe sphyrodeta

Les Cnidaires (présentation)

Ces pages vous présentent l'embranchement des Cnidaires, leur biologie et leur anatomie à l'aide d'un texte clair et concis aggrémenté de nombreux schémas et photographies.

Paramuricea clavata

Bibliographie et sites de référence

Consultez les références bibliographiques concernant les Cnidaires, parutions scientifiques, guides naturalistes, liens internet utilisés en référence pour la réalisation de ce chapitre consacré aux Cnidaires.

Bibliographie

Les Cténophores

Les Cténophores

Les Cténophores ou Cténaires sont des animaux solitaires et pélagiques. Leur corps transparent fait penser aux méduses mais ils ne possèdent pas de cellules urticantes mais des cellules adhésives, les colloblastes. Ils possèdent jusqu'à 8 rangées de plaques ciliées luminescentes ressemblant à des peignes (du grec ctenos = peigne) qui leur permettent de se déplacer.

Les Cténophores

Les cténophores sont des animaux solitaires et pélagiques. Leur corps transparent fait penser aux méduses mais ils ne possèdent pas de cellules urticantes mais des cellules adhésives, les colloblastes.

Cestum veneris

Bibliographie et sites de référence

Consultez les références bibliographiques concernant les Cténophores, parutions scientifiques, guides naturalistes, liens internet utilisés en référence pour la réalisation de ce chapitre consacré aux Cténophores.

Bibliographie

Les Plathelminthes

Les Plathelminthes

Les Plathelmintes ou vers plats sont des animaux soit parasites (ténia, douve du foie) soit aquatiques (planaires). Leur corps est allongé, mince et sans appendice.Leur tube digestif ne possède qu'une seule ouverture ventrale, la bouche.

Les Planaires

Les Planaires (Turbellaridés) sont des vers plats aquatiques, nageurs ou rampants. Ils vivent en milieu marin et en eau douce.

Prostheceraeus vittatus

Bibliographie et sites de référence

Consultez les références bibliographiques concernant les Plathelminthes, parutions scientifiques, guides naturalistes, liens internet utilisés en référence pour la réalisation de ce chapitre consacré aux Plathelminthes.

Bibliographie

Les Mollusques

Les Mollusques sont des animaux au corps mou (du latin mollis = mou). Ils sont généralement protégés par une coquille qui peut être simple, à plaques ou à deux valves.
Ils possèdent des branchies ou des poumons et un pied musculeux, transformé chez les céphalopodes en tentacules.

Polyplacophores (chitons)

Les chitons sont des mollusques à la coquille ovale et aplatie, composée de 8 plaques articulées.

Chaetopleura angulata

Gastéropodes prosobranches

Ces gastéropodes possédent une coquille externe spiralée et ont pour caractère commun d'avoir les branchies à l'avant du cœur.

Charonia lampas

Gastéropodes opistobranches

Ces gastéropodes ont pour caractère commun d'avoir les branchies à l'arrière du cœur. Certains possèdent une coquille qui est généralement cachée par le manteau (lièvres de mer), d'autres n'ont pas de coquille du tout (nudibranches).

Diaphorodoris papillata

Céphalopodes

Les Céphalopodes possèdent autour de la tête huit à dix tentacules munis de ventouses et des yeux bien développés. Ils ont une coquille interne (seiches et calmars) ou pas de coquille (poulpes).

Loligo vulgaris

Bivalves

Les bivalves ou lamellibranches possèdent une coquille externe à deux valves articulées et des branchies en forme de lamelles.

Dosinia exoleta

Scaphopodes (dentales)

Les dentales possèdent une coquille allongée en forme de défense d'éléphant creuse aux deux extrémités.

Antalis vulgaris

Les Mollusques (présentation)

Ces pages vous présentent l'embranchement des Mollusques, leur biologie et leur anatomie à l'aide d'un texte clair et concis aggrémenté de nombreux schémas et photographies.

Colpodaspis pusilla

Bibliographie et sites de référence

Consultez les références bibliographiques concernant les Mollusques, parutions scientifiques, guides naturalistes, liens internet utilisés en référence pour la réalisation de ce chapitre consacré aux Mollusques.

Bibliographie

Les Annélides

Les Annélides sont des animaux vermiformes au corps ségmentés en plusieurs anneaux qui se répettent à l'identique. (Ann- du latin annullus = anneau).
Seuls les segments de la partie avant (la tête) et de l'arrière sont différenciers.

Annélides errants

Les annélides errants sont des vers ségmentés qui vivent librement sur le sable, la vase ou parmi les roches. Ils possèdent des parapodes et des soies souvent bien développés qui leur permettent de se déplacer.

Polynoe scolopendrina

Annélides sédentaires

Les annélides sédentaires sont des vers qui secrètent un tube calcaire, chitineux ou mucueux fixé sur la roche ou enfoui dans le sable ou la vase.
Occasionnellement, ils peuvent s'extraire de leur tube et se déplacer.

Bispira volutacornis

Bibliographie et sites de référence

Consultez les références bibliographiques concernant les Annélides, parutions scientifiques, guides naturalistes, liens internet utilisés en référence pour la réalisation de ce chapitre consacré aux Annélides.

Bibliographie

Les Autres Vers

Les Némertes, les Siponcles sont des animaux vermiformes aux caractéristiques bien différents.
Sélectionner chacun de ces groupes pour avoir une courte description.

Les Némertes

Les némertes sont des vers rubannés au corps non segmenté, aplati et couvert de cils. Essentiellement marins on les rencontre parmi les roches ou sous les pierres. (Némertes du grec nem- = fil, filament).

Paradrepanophorus crassus

Les Siponcles

Les siponcles sont des organismes vermiformes non segmentés qui possèdent à l'avant une partie rétractile, appellée introvert qui lui permet de s'enfouir dans le sédiment à l'extrémité duquel se trouve la bouche.

Golfingia-(golfingia)-elongata

Les Bryozoaires

Les Bryozoaires

Les Bryozoaires sont des animaux composés d'un exosquelette, la logette et d'un corps charnu le polypide. Celui porte une couronne de tentacules appelée lophophore qui entoure la bouche. L'intestin en forme de U s'ouvre à l'extérieur du lophophore. (du grec bryon = mousse).

Les Bryozoaires

Les Bryozoaires sont des animaux filtreurs qui forment des colonies plus ou moins calcifiées de formes encroûtantes, buissonantes ou dressées. Ils vivent essentiellement en milieu marin, quelques espèces vivent en eau douce.

Reteporella grimaldii

Bibliographie et sites de référence

Consultez les références bibliographiques concernant les Bryozoaires, parutions scientifiques, guides naturalistes, liens internet utilisés en référence pour la réalisation de ce chapitre consacré aux Bryozoaires.

Bibliographie

Autre Lophophorates

Les Lophophorates ou Cténaires

Les Brachiopodes

Megerlia truncata

Les Phoronidiens

Phoronis hippocrepia

Les Crustacés et autres Arthropodes

Les Crustacés et autres Arthropodes

Les Les Crustacés et autres Arthropodes

Les autres Arthropodes

Nymphon gracile

Les Crustacés

Cancer pagurus

Les Echinodermes

Les Echinodermes présentent une symétrie pentaradiée, c'est à dire que leur corps peut être divisé en cinq parties identiques (sauf exception!).
Ils sont couverts de piquants, nombreux chez les oursins ou plus clairsemés chez les holothuries, d'où leur nom d'Echinodermes (du grec echino- = épineux et derm- = peau).

Les Crinoïdes (crinoïdes et comatules)

Les comatules possèdent au moins cinq paires de bras articulés, fins et pennés. Le disque central est petit et possède sur sa face inférieure des cirres qui leur permettent de s'accrocher au substrat

Antedon bifida

Les Astéroïdes (étoile de mer)

Les étoiles de mer possèdent un disque central large et au moins cinq bras épais non articulés.

Astropecten irregularis

Les Ophiuroïdes (ophiure)

Les ophiures possèdent toujours cinq bras fins et articulés, munis de piquants plus ou moins longs et partant d'un disque central.

Ophiothrix fragilis

Les Echinoïdes (oursin)

Les oursins possèdent un squelette externe généralement sphérique, appelé le test et composé d'une multitude de petites plaques calcaires. La surface est couverte de nombreux piquants.

Sphaerechinus granularis

Les Holothuriens (concombre de mer)

Les concombres de mer possèdent un corps mou, allongé et cylindrique. La bouche est entourée de tentacules plus ou moins développés. Le corps est parcouru de cinq rangées longitudinales de podias rétractiles.

Holothuria (Roweothuria) poli

Bibliographie et sites de référence

Consultez les références bibliographiques concernant les Echinodermes, parutions scientifiques, guides naturalistes, liens internet utilisés en référence pour la réalisation de ce chapitre consacré aux Echinodermes.

Bibliographie

Les Tuniciers

Les Tuniciers sont des animaux solitaires ou coloniaux et sont sessiles ou pélagiques. Leur corps est entouré d'une tunique plus ou moins cartilagineuse (du latin tunica = tunique). Leurs larves de forme tétard possèdent un axe central ou chorde dans la queue, ébauche de colonne vertébrale, axe qu'ils perdent généralement au stade adulte.

Les Ascidies Aplousobranches

Les Aplousobranches regroupent des ascidies (tuniciers fixés) dont le corps est divisé en 2 ou 3 parties distinctes (thorax, abdomen, post-abdomen). On y trouve des ascidies sociales et composées.

Aplidium elegans

Les Ascidies Phlébobranches

Les Phlébobranches regroupent des ascidies (tuniciers fixés) au corps non divisé et aux gonades situées d'un seul côté près du tube digestif. On y trouve des ascidies solitaires et sociales.

Phallusia mammillata

Les Ascidies Stolidobranches

Les Stolidobranches regroupent des ascidies (tuniciers fixés) au corps non divisé. Elles possèdent des branchies complexes et leurs gonades sont près du pharynx. On y trouve des ascidies solitaires, sociales et composées.

Halocynthia papillosa

Les Larvacés et les Thaliacés

Ces deux groupes réunissent les tuniciers pélagiques. Les Larvacés ressemblent à la larve tétard des ascidies. Les Thaliacés ont un corps cylindrique et transparent et sont solitaires ou coloniaux.

Pegea confoederata

Les Tuniciers (présentation)

Ces pages vous présentent l'em-branchement des Tuniciers, leur biologie et leur anatomie à l'aide d'un texte clair et concis aggrémenté de nombreux schémas et photographies.

Astropecten irregularis

Bibliographie et sites de référence

Consultez les références bibliographiques concernant les Tuniciers, parutions scientifiques, guides naturalistes, liens internet utilisés en référence pour la réalisation de ce chapitre consacré aux Tuniciers.

Bibliographie

Les poissons

Les poissons

Poissons cartilagineux

Raja clavata

Poissons osseux

Spondyliosoma cantharus

Bibliographie et sites de référence

Consultez les références bibliographiques concernant les Poissons, parutions scientifiques, guides naturalistes, liens internet utilisés en référence pour la réalisation de ce chapitre consacré aux Poissons.

Bibliographie

Les Algues rouges

Les Algues rouges

Les Algues rouges

Les Algues rouges

Delesseria sanguinea

Bibliographie et sites de référence

Consultez les références bibliographiques concernant les Algues, parutions scientifiques, guides naturalistes, liens internet utilisés en référence pour la réalisation de ce chapitre consacré aux Algues.

Bibliographie

Les Algues vertes

Les Algues vertes

Les Algues vertes

Les Algues vertes

Enteromorpha sp.

Bibliographie et sites de référence

Consultez les références bibliographiques concernant les Algues, parutions scientifiques, guides naturalistes, liens internet utilisés en référence pour la réalisation de ce chapitre consacré aux Algues.

Bibliographie

Les Algues brunes

Les Algues brunes

Les Algues brunes

Les Algues brunes

Ascophyllum nodosum

Bibliographie et sites de référence

Consultez les références bibliographiques concernant les Algues, parutions scientifiques, guides naturalistes, liens internet utilisés en référence pour la réalisation de ce chapitre consacré aux Algues.

Bibliographie