accueil

Pollachius pollachius (Linnaeus, 1758)

Lieu jaune

Pollachius pollachius

Baie de Concarneau, France, 12 mètres, 2004, WBN

Description

Pollachius pollachius est un poisson qui peut atteindre 1,2 m de long. Son corps est allongé et aplati latéralement. Il possède trois nageoires dorsales et deux nageoires anales. Sa machoire inférieure est plus grande que sa machoire supérieure. La ligne latérale est bien visible: elle est incurvée au dessus des pectorales. Sa coloration est variable: le dos est généralement brun-vert, le ventre et les flancs sont clairs avec des taches irrégulières jaunes. Le lieu jaune vit près des rochers le long du littoral à l'état juvénile, et il s'en éloigne à l'âge adulte. Il se nourrit de petits poissons.

Distribution

Pollachius pollachius vit entre 1 m et 100 m de profondeur en Atlantique, Manche, Mer du Nord, Ouest de la Baltique et Méditerranée.

Pollachius pollachius © Mer et littoral 2019

Image satellite: © Esri, DigitalGlobe, GeoEye, Earthstar Geographics, CNES/Airbus DS, USDA, USGS, AeroGRID, IGN, and the GIS User Community

Classification

Source : World Register of Marine Species


Biota (Monde)
Animalia (Règne)
Chordata (Embranchement)
Vertebrata ()
Gnathostomata ()
Pisces ()
Actinopterygii (Classe)
Gadiformes (Ordre)
Gadidae (Famille)
Pollachius (Genre)
Pollachius pollachius (Espèce)

Auteurs

Texte : Anne Bay-Nouailhat © 2005 - 2019.

Photographies : © Wilfried Bay-Nouailhat. Publiée(s) avec son aimable autorisation.
Sites internet et ouvrages de référence : Consulter la bibliographie

Comment citer cette page

Bay-Nouailhat A., juin 2005, Description de Pollachius pollachius, [En ligne] http://mer-littoral.org/34/pollachius-pollachius.php, consultée le 15 décembre 2019.

Guide des Tuniciers

Glossaire de la page

Nageoire pectorale : nageoire située à l'arrière des ouies.

Nageoire anale : nageoire située sur la partie inférieure du poisson près de sa queue.

Nageoire dorsale : nageoire située sur le dos du poisson.

Ligne latérale : ligne sur le flanc du poisson qui part de l'opercule jusqu'à la queue et qui permet à l'animal de ressentir les vibrations sonores et les mouvements.