Accueil >  Faune et flore >  Galerie des Echinodermes >  Psolus phantapus
Psolus phantapus

Psolus phantapus

Psolus brun

   Psolus phantapus est une holothurie qui peut atteindre 20 cm de long. Son corps cylindrique aux extrémités dressées à la façon d'un U est partiellement enfoui dans le sable ou la vase parmi les pierres. La partie postérieure, à l'extrémité de laquelle se trouve l'anus, est généralement cachée sous le substrat. La partie centrale, elle aussi cachée, forme une sole pédieuse rectangulaire, renforcée par des spicules. Il s'y concentre de nombreux podia, une double rangée sur les côtés et au centre, ce qui permet au psolus brun de se fixer. Son corps de couleur brun jaunâtre à brun foncé, a une peau épaisse couverte de nombreuses petites écailles. A l'avant et dépassant du substrat se trouve l'introvert et sa couronne de 10 tentacules ramifiés et buissonants qui entoure la bouche. Les tentacules sont de couleur blanc rosé avec des taches orangées. Les tentacules sont recouverts de mucus sur lequel adhèrent les micro-organismes, ils sont alternativement glissés dans la bouche pour récupérer les aliments. L'introvert est blanc rosé et parsemé de points roses que l'on trouve aussi autour de la bouche. Il a une peau lisse et possède cinq rangées de podia régulièrement disposées sur son pourtour.
On rencontre Psolus phantapus entre 5 et 400 mètres de profondeur en Atlantique depuis la Mer Celtique (au Sud de l'Irlande) jusqu'en Norvège et Arctique, et en Mer du Nord. Dans l'Atlantique Nord-ouest, il est présent le long des côtes du Canada jusqu'à Cape Cod au nord-est des Etats-Unis.

Classification

 (source : European Register of Marine Species)

  • Echinodermata [Embranchement]
  • Echinozoa [Sous-embranchement]
  • Holothuroidea [Classe]
  • Dendrochirotacea [Sous-classe]
  • Dendrochirotida [Ordre]
  • Psolidae [Famille]
  • Psolus phantapus (Strussenfelt, 1765) Jaeger, 1833

Glossaire de la page


Sole pédieuse : Base qui adhère au substrat.
Spicule : Petits éléments calcaires qui servent qui rigidifient le corps de l'holothurie.
Podia : petit tube flexible muni d'une ventouse qui permet aux échinodermes de se déplacer et de s'accrocher et qui, chez les holothuries, se sont transformés autour de la bouche en tentacules pour capter la nourriture.
Introvert : Partie antérieure qui porte la bouche, extensible et rétractile dans le corps.
(pour voir d'autres termes : consulter le glossaire)

Auteurs


Photographie du haut :
© Anne Frijsinger. Publiée avec son aimable autorisation : 
Psolus phantapus, Lysefjord, Rogaland, Sud-Ouest de la Norvège. Profondeur 9 mètres.
Texte :  Anne Bay-Nouailhat © 2008-2017.
Sites internet et ouvrages de référence : Consulter la bibliographie


Comment citer cette page dans vos publications


Bay-Nouailhat A., août 2008, Description de Psolus phantapus, [En ligne] http://www.mer-littoral.org/30/psolus-phantapus.php, consultée le 23 juin 2017.
Voir aussi : A propos de la rédaction du site Mer et littoral .