Accueil >  Faune et flore >  Galerie des Annélides >  Bonellia viridis
Bonellia viridis

Bonellia viridis

Bonellie

   Bonellia viridis est un échiurien au dimorphisme sexuel très prononcé. La femelle possède un corps ovoïde, vert foncé d'environ 15 cm de long et 8 cm de diamètre, parsemé de petites protubérances et muni d'une paire de soies à l'avant qui bordent l'orifice génital. Son corps est prolongé d'une trompe fourchue à son extrémité et pouvant atteindre 1 m à 1,5 m de long. Elle est creusée d'un long sillon cillié qui achemine jusqu'à la bouche les micro-organismes qu'elle récupère sur le fond. Cette trompe est bien souvent la seule partie visible de la bonellie, le corps étant dissimulé dans une anfractuosité de la roche. Elle peut se rétracter rapidement lorsqu'elle est dérangée. Le mâle mesure 1,5 à 2 mm. Son corps est plat, allongé, comme celui d'une planaire et il est entièrement bordé de cils. Il vit sur la trompe de la femelle ou dans son oesophage ou directement dans la cavité génitale où il féconde les oeufs. Son rôle est uniquement reproducteur, son anatomie étant essentiellement constituée des organes génitaux. Il se nourrit des sécrétions de la femelle, son tube digestif atrophié n'étant pas fonctionnel. Les larves produites ne sont pas sexuellement différenciées à la naissance. Le sexe se détermine une fois la larve posée sur un support. Si elle tombe sur le fond, elle se transformera en femelle. En revanche, si elle tombe sur le corps ou la trompe d'une femelle, elle deviendra un mâle.
On la rencontre entre 1 m et 100 m de profondeur. Elle est courante en Méditerranée et plus rare en Atlantique, Manche et Mer du Nord.

Classification

 (source: European Register of Marine Species)

  • Echiura [Embranchement]
  • Echuiroidea [Classe]
  • Bonellida [Ordre]
  • Bonelliidae [Famille]
  • Bonellia viridis Rolando, 1821

Glossaire de la page


Veuilez nous contacter si un des termes de cette page ne vous paraissait pas clair.
(pour consulter d'autres termes : accéder au glossaire)

Bonellia viridis. Bonellia viridis
Détail de la trompe

Bonellia viridis. Bonellia viridis
Vue rapprochée de la trompe.

 

Auteurs


Photographie du haut :
© Javier Santiago. Publiée avec son aimable autorisation : 
Bonellia viridis, Ria de Arosa, Galice, Nord-Ouest de l'Espagne. Profondeur 24 mètres.
Photographies en bas de page :
© Wilfried Bay-Nouailhat. Publiée avec son aimable autorisation :
Bonellia viridis, Détail de la trompe. Illes Medes, Costa Brava, Est de l'Espagne. Profondeur 12 mètres.
© Wilfried Bay-Nouailhat. Publiée avec son aimable autorisation :
Bonellia viridis, Vue rapprochée de la trompe.. Illes Medes, Costa Brava, Est de l’Espagne. Profondeur 22 mètres.
Texte :  Anne Bay-Nouailhat © 2006-2017.
Sites internet et ouvrages de référence : Consulter la bibliographie

Comment citer cette page dans vos publications:


Bay-Nouailhat A., octobre 2006, Description de Bonellia viridis, [En ligne] http://www.mer-littoral.org/16/bonellia-viridis.php, consultée le 28 mars 2017.
Voir aussi : A propos de la rédaction du site Mer et littoral .