Elysia viridis

Elysia viridis

Elysie verte

   Elysia viridis est un mollusque sacoglosse qui mesure jusqu'à 5 cm de long. Il possède des parapodies larges au bord ondulé partant de l'arrière des rhinophores jusqu'à l'extrémité postérieure du pied. Lorsque ceux-ci sont repliés, le corps est fin, allongé allant en se rétrécissant vers l'arrière pour se terminer en pointe. Quand ils sont écartés, l'Elysie verte a la forme d'une feuille ainsi que son aspect à cause de nombreux vaisseaux dorsaux bien visibles. La tête arrondie est munie de deux longs rhinophores enroulés. Sa coloration est généralement verte avec des petits points brilliants rouges, bleus, verts et l'extrémité des rhinophores blanche. Mais le corps peut également être rouge vif ou brun en fonction de son alimentation. Elle se nourrit principalement d'algues du genre Codium mais peut à défaut se nourrir d'algues rouges ou brunes d'où sa coloration variable. Elle ponctionne sans les endommager les chloroplastes des algues et les accumule dans ses glandes digestives. Ceux-ci poursuivent leur photosynthèse durant une quinzaine de jours ce dont profite l'élysie. Les chloroplastes sont visibles par transparence.
Elysia viridis se rencontre depuis la surface jusqu'à plus de 30 m de profondeur en Atlantique, Manche, Mer du Nord, Mer Baltique et Méditerranée.

Classification

 (source: European Register of Marine Species)

  • Mollusca [Embranchement]    Pour en savoir plus: Présentation des Mollusques
  • Conchifera [Sous-embranchement]
  • Gastropoda [Classe]    Pour en savoir plus: Présentation des Gastéropodes
  • Heterobranchia [Sous-classe]
  • Opisthobranchia [Infra-classe]
  • Sacoglossa [Ordre]
  • Elysiidae [Famille]
  • Elysia viridis (Montagu, 1804)

Glossaire de la page


Parapodie : extension du pied en forme d'aile pouvant servir à la nage.
Rhinophores : organes olfactifs ayant l'allure de petites antennes et situées sur la tête.
Chloroplastes : cellules contenant de la chlorophylle permettant la photosynthèse.
Photosynthèse : processus par lequel la lumière est transformée en nutriment par le biais de la chlorophylle contenue dans les cellules des végétaux.
(pour consulter d'autres termes : accéder au glossaire)

Auteurs


Photographie du haut :
© Javier Santiago. Publiée avec son aimable autorisation : 
Elysia viridis, Punta Louro, Galice, Nord-Ouest de l'Espagne. Profondeur 4 mètres.
Texte :  Anne Bay-Nouailhat © 2008-2017.
Sites internet et ouvrages de référence : Consulter la bibliographie


Comment citer cette page dans vos publications


Bay-Nouailhat W., octobre 2008, Description de Elysia viridis, [En ligne] http://www.mer-littoral.org/14/elysia-viridis.php, consultée le 27 juillet 2017.
Voir aussi : A propos de la rédaction du site Mer et littoral .