description de Diodora graeca - Patelle percée
accueil

Diodora graeca (Linnaeus, 1758)

Patelle percée

Diodora graeca

Baie de Concarneau, France, dans une flaque, 2007, WBN

Description

Diodora graeca est un gastéropode à la coquille conique, ovale à sa base qui peut atteindre 4 cm de long. L'apex, légèrement décentré vers l'arrière, est percé d'un petit trou oval permettant au siphon de sortir et d'assurer la circulation d'eau. La surface de la coquille est grise et finement côtelée. Le pied est blanc-jaunâtre à orangé entouré d'une trentaine de courts tentacules. Autour de la base de la coquille, une zone plus ou moins translucide, légèrement rayée et d'aspect gélatineux peut se développer: c'est le manteau qui se déploie et qui, de part sa coloration, semble faire partie de la coquille. La patelle percée adhère aux surplombs rocheux et aux roches. Dans la zone des marées, on la trouve sur la face cachée des pierres ce qui lui permet de rester dans une zone humide le temps de la marée.

Distribution

Diodora graeca vit depuis la surface jusqu'à 250 m de profondeur en Atlantique, Manche et Ouest de la Mer du Nord.

Diodora graeca © Mer et littoral 2019

Image satellite: © Esri, DigitalGlobe, GeoEye, Earthstar Geographics, CNES/Airbus DS, USDA, USGS, AeroGRID, IGN, and the GIS User Community

Classification

Source : World Register of Marine Species


Biota (Monde)
Animalia (Règne)
Mollusca (Embranchement)
Gastropoda (Classe)
Vetigastropoda (Sous-classe)
Lepetellida (Ordre)
Fissurelloidea (Super-famille)
Fissurellidae (Famille)
Diodorinae ()
Diodora (Genre)
Diodora graeca (Espèce)

Auteurs

Texte : Anne Bay-Nouailhat © 2007 - 2019.

Photographies : © Wilfried Bay-Nouailhat. Publiée(s) avec son aimable autorisation.
Sites internet et ouvrages de référence : Consulter la bibliographie

Comment citer cette page

Bay-Nouailhat A., octobre 2007, Description de Diodora graeca, [En ligne] http://mer-littoral.org/14/diodora-graeca.php, consultée le 24 août 2019.



Glossaire de la page

Siphon : petit tube qui permet à l'eau de pénétrer dans le corps du mollusque.

Manteau : partie charnue du corps d'un mollusque qui sécrète sa coquille.