Accueil >  Faune et flore >  Galerie des Porifères >  Dysidea fragilis

Dysidea fragilis

Dysidea fragilis

Eponge mie de pain

   Dysidea fragilis est une éponge charnue et lobée qui mesure moins de 10 cm de long pour les petits exemplaires, et jusqu'à 30 cm pour les plus grands spécimens. Sa surface est couverte de petites excroissances coniques régulièrement réparties et reliées entre elles par un réseau de fibres de spongine rappelant celui des toiles d'araignée. Sa texture molle et élastique est due à l'absence de spiculesSpicules : petits éléments composés de silice, qui réunis et associés aux fibres de spongine forment la structure squelettique des éponges.. Les osculesOscule : orifice généralement bien visible à l'oeil, par lequel l'éponge expulse l'eau après l'avoir filtrée pour se nourrir. irrégulièrement réparties sur le dessus des lobes sont de taille variable, entre 2 et 8 mm de diamètre. Sa coloration est généralement blanc grisâtre, plus rarement brune ou encore violette, coloration due à la présence d'algues symbiotiquesAlgue symbiotique : algue unicellulaire microscopique vivant en association étroite et bénéfique avec un autre organisme. dans les couches superficielles de l'éponge. L'éponge mie de pain Dysidea fragilis vit fixée aux roches et sur les coquilles, souvent près du fond où elle supporte un léger envasement. Particulièrement abondante dans les estuaires, on la rencontre à partir de 2 mètres de profondeur.
En Mer Arctique, Atlantique Nord Est, Manche, Mer du Nord et Méditerranée.

Classification

(source : European Register of Marine Species)

  • Porifera [Embranchement]    Pour en savoir plus : Présentation des Porifères
  • Demospongiae [Classe]
  • Dictyoceratida [Ordre]
  • Dysideidae [Famille]
  • Dysidea fragilis (Montagu, 1818)

Glossaire de la page

Oscule : orifice généralement bien visible à l'oeil, par lequel l'éponge expulse l'eau après l'avoir filtrée pour se nourrir.
spicules : petits éléments généralement de taille inférieure au millimètre, composés de silice, qui réunis et associés aux fibres de spongine forment la structure squelettique des éponges.
Algue symbiotique : algue unicellulaire microscopique vivant en association étroite et bénéfique avec un autre organisme.
(pour consulter d'autres termes : accéder au glossaire)

Auteurs

Texte : Wilfried Bay-Nouailhat © 2008-2017.
Photographie : © Wilfried Bay-Nouailhat. Publiée avec son aimable autorisation.
Sites internet et ouvrages de référence : Consulter la bibliographie

Comment citer cette page dans vos publications

Bay-Nouailhat W., août 2008, Description de Dysidea fragilis, [En ligne] http://www.mer-littoral.org/02/dysidea-fragilis.php, consultée le 22 septembre 2017.




Légende

1 : Dysidea fragilis
Ria d'Etel, Bretagne sud, Ouest de la France.
Profondeur 11 mètres.