Accueil >  Faune et flore >  Galerie des poissons >  Diplodus vulgaris
Diplodus vulgaris

Diplodus vulgaris

Sar à tête noire, sargue ordinaire

   Diplodus vulgaris est un poisson qui mesure en moyenne 25 cm de long mais qui peut atteindre 45 cm. Son corps est ovale avec une longue nageoire dorsale et la nageoire caudale échancrée. Le sar à tête noire est gris argenté avec deux bandes noires verticales: une à l'avant des pectorales et l'autre à l'avant de la nageoire anale. Les flancs portent des rayures dorées horizontales. Les nageoires pelviennes sont foncées. Il vit en banc au dessus des fonds rocheux garnis d'algues. Il se nourrit de petits crustacés et de vers.
On le rencontre depuis la surface jusqu'à 50 m de profondeur en Méditerranée et en Atlantique depuis l'Angola jusqu'à la Bretagne.

Classification

 (source : European Register of Marine Species)

  • Chordata [Embranchement]
  • Vertebrata [Sous-embranchement]
  • Gnathostomata [Super-classe]
  • Pisces [Super-classe]
  • Actinopterygii [Classe]
  • Perciformes [Ordre]
  • Sparidae [Famille]
  • Diplodus vulgaris (Geoffroy Saint Hilaire, 1817)

Glossaire de la page


Nageoire anale : nageoire située sur la partie inférieure du poisson près de sa queue.
Nageoire caudale : nageoire formant la queue du poisson.
Nageoire dorsale : nageoire située sur le dos du poisson.
Nageoire pectorale : nageoire située à l'arrière des ouies.
Nageoire pelvienne : nageoire située sur la partie inférieure du poisson près de sa tête, appelée aussi nageoire ventrale.
(pour consulter d'autres termes : accéder au glossaire)

Auteurs


Photographie du haut :
© Wilfried Bay-Nouailhat. Publiée avec son aimable autorisation : 
Diplodus vulgaris, Illes Medes, Costa Brava, Est de l'Espagne. Profondeur 16 mètres.
Texte :  Anne Bay-Nouailhat © 2005-2017.
Sites internet et ouvrages de référence : Consulter la bibliographie

Comment citer cette page dans vos publications


Bay-Nouailhat A., septembre 2005, Description de Diplodus vulgaris, [En ligne] http://www.mer-littoral.org/34/diplodus-vulgaris.php, consultée le 24 mars 2017.
Voir aussi : A propos de la rédaction du site Mer et littoral