Accueil >  Faune et flore >  Les Céphalopodes

Les Céphalopodes

 

Le terme Céphalopode vient du grec, kephalê- = tête et -pod = pied. Il désigne des mollusques dont le pied, divisé en tentacules entoure la tête. On connait 730 espèces de Céphalopodes. Le plus ancien fossile nous provient du Cambrien final, il y a 505 millions d'années. Les Céphalopodes nous ont laissé un important registre de fossile, notamment avec les Nautiles et les Ammonites

Les Céphalopodes sont des animaux exclusivement marins. Ils ont une répartition mondiale, mais sont absents de la Mer Noire par manque de salinité. Ce sont les plus évolués des Mollusques et ils sont connus pour leur intelligence, de nombreuses expériences en aquarium sur des poulpes ont démontré leur capacité d'apprentissage élevée. Ce sont également de redoutables prédateurs. Ils se nourissent de mollusques, crustacés ou poissons qu'ils capturent à l'aide de leurs tentacules.
Les céphalopodes nagent par réaction, en expulsant l'eau contenue dans leur cavité palléale par un orifice orientable, un siphon en forme d'entonnoir. Lorsqu'ils se sentent menacés, ils protègent leur fuite en émettant un nuage d'encre.

De nombreux Céphalopodes ont la capacité de changer de couleur et d'adapter leur livrée à l'environnement. Cette faculté est également employée chez les seiches et les calmars lors des parades nuptiales. Les sexes sont séparés et la fécondation est interne, le mâle dépose ses spermatozoïdes à l'aide d'un tentacule spécialisé (l'hectocotyle) dans la cavité palléale de la femelle. Les femelles pondent des oeufs qui sont accrochés sur différents supports, algues, éponges, gorgones ... Les petits ne passent pas par des stades larvaires et ressemblent à leur naissance aux adutes en miniature.

Anatomie d'un Céphalopode

Le pied des Céphalopodes est modifié en de multiples tentacules préhensibles qui entourent la tête.
L'oeil est très évolué, doté d'un iris et d'un cristallin, et il permet une excellente vision.
La coquille peut être externe (nautile), interne (seiche, calmar) ou absente (poulpes, pieuvres, argonautes).
Le manteau a la forme d'un sac et recouvre tout le corps à l'exception de la tête et des tentacules.
La bouche se trouve au centre des tentacules, elle est munie d'un puissant bec.
La cavité palléale se trouve en face ventrale, et s'ouvre vers l'avant. Elle est obstruée dans sa partie médiane par l'entonnoir.
La poche d'encre communique dans le rectum, l'encre relachée dans la cavité palléale est expulsée avec le jet de propulsion.
Le système nerveux est développé, le cerveau est protégé par une capsule cartilagineuse équivalente à un crâne.
Le système circulatoire, contrairement aux autres mollusques est complètement clos.



Mollusque Céphalopode

Mollusque Céphalopode

Un peu de classification

Suivant le nombre de branchies, on peut distinguer deux groupes; les Tétrabranchiaux, qui possèdent 4 branchies, et les Dibranchiaux, qui sont munis de deux branchies.
Parmi les tétrabranchiaux nous trouvons:
Les Nautiloidés du latin nautilus = matelot. Les nautiles possèdent une coquille enroulée dans un plan. Apparus à l'Ere Primaire, ils étaient très abondants au Secondaire. Aujourd'hui, ils ne sont plus représentés que par 6 espèces. Ce sont des animaux nocturnes, de grande profondeur, que l'on trouve dans l'Océan Indien et le Pacifique.
Les Ammonoidés du dieu égyptien Ammon (bélier), l'enroulement de la coquille des ammonites rappelant la forme des cornes de bélier. Cet important groupe a entièrement disparu. Il nous a laissé un spectaculaire patrimoine fossile, très recherché par les collectionneurs.
Parmi les Dibranchiaux nous avons:
Les Décapodes de deca- = dix et -pod = pied. On trouve les seiches et les sépioles qui vivent près des côtes. La coquille est réduite à un os poreux que l'on trouve couramment échoué sur le rivage. Chez l'encornet, dans le groupe des calmars, la coquille est réduite à un fin tube transluscide, la plume. Chez l'un comme chez l'autre, le manteau recouvre intégralement la coquille, alors que chez les spirules, la coquille spiralée dépasse encore du manteau. C'est également parmi les calmars que l'on trouve les plus grands invertébrés. Le plus grand spécimen retrouvé échoué mesurait 22 mètres tentacules compris, pour un poid qui devait avoisiner les 4 tonnes.
Les Octopodes de octo- = huit et -pod = pied. Ils regroupent les Céphalopodes munis de huit tentacules, les pieuvres ou poulpes et les argonautes. Ce sont des animaux dépourvus de coquille. La femelle argonaute malgré les apparences ne possède pas de coquille mais sécrète, par le biais des tentacules une nacelle pour y abriter sa ponte. Les pieuvres sont des animaux plutôt sédentaires, qui vivent sur le fond, cachées dans les failles des roches.

 

page 1 > Embranchement des Mollusques - Anatomie d'un Mollusque type.
page 2 > Les Polyplacophores - Anatomie d'un Mollusque Polyplacophore.
page 3 > Les Gastéropodes - Anatomie d'un Mollusque Gastéropode.
page 4 > Les Céphalopodes - Anatomie d'un Mollusque Céphalopode.
page 5 > Les Bivalves - Anatomie d'un Mollusque Bivalve.
page 6 > Les Scaphopodes - Anatomie d'un Mollusque Scaphopode.
Classification des Mollusques >



Ceci est une publicité animée.