Accueil >  Faune et flore >  ...1 >  ...2 >  Les Cnidaires 3 >  ...4 >  ...5 >  ...6 > 
...7 >  ...8 >  ...9

Les Hydrozoaires

 

Hydrozoaires vient du Grec: hydro: eau et zo : animal. Les Hydrozoaires sont des Cnidaires aux caractères primitifs, leur cavité gastique est simple et non cloisonnée comme chez les autres Cnidaires. On en connait 2500 à 3000 espèces, la majorité sont marines, certaines comme l'hydre vivent en eau douce.

Les hydrozoaires présentent géné- ralement en alternance une phase fixée et une phase pélagique, mais peuvent présenter tous les types morphologiques vus précédemment (voir page Cnidaires). Ils regroupent des formes polypes solitaires comme les hydres ou des formes polypes coloniales : C’est la majorité des hydraires que l’on observe dans nos mers. Le cycle de reproduction des hydraires pouvant passer par une phase méduse. Enfin chez les Hydrozoaires, les Siphonophores développent des colonies pélagiques qui ne passent jamais par une phase fixée.

Colonie d'hydraires sur une algue      Colonie d'hydraires sur une algue

Hydrozoaires: développement d’un Hydraire colonial

Hydrozoaires: développement d’un Hydraire      1.              2.                  3.                        4.                           5.

Les colonies naissent à partir d’une larve nageuse, munie de petits cils, la planula. Après quelques heures elle se dépose sur le substrat, roches, algues, coquilles (1) ... Elle perd ses cils et s’étale en une forme étoilée (2). Au centre apparait la première tige : l’hydrocaule,  puis  le  premier  polype :

l’hydrante (3). La bouche s’ouvre, les tentacules se développent alors qu’apparaît déjà sur l’hydrocaule un bourgeon qui aboutira au deuxième hydrante (4). Pendant ce temps la base étoilée s'étale, à partir de ces stolons de nouvelles colonies d'hydraires bourgeonneront (5).

Hydrozoaires: anatomie d’un Hydraire

Un hydraire est une colonie d'animaux. Différentes colonies d'hydraires peuvent communiquer entre elles par le biais de stolons. A partir du stolon bourgeonne l'hydrocaule. De part et d'autre de cet axe se développe les individus appelés polypes, zoïdes, ou encore de façon plus spécialisée hydrantes. Ce sont des polypes nourriciers. Chez certaines espèces, ceux-ci peuvent se retracter dans un calice: l'hydrothèque. Adulte, la colonie possèdera également des polypes reproducteurs, les gonozoïdes. Ceux-ci démunis de bouche et de tentacules possèdent un axe fertile sur lesquels de petites méduses vont bourgeonner. Ils sont protégés par une enveloppe: la gonothèque.

Hydrozoaires: anatomie d’un Hydraire

Hydrozoaires: Développement des hydroméduses

Hydrozoaires: Développement des hydroméduses

Le gonozoïde est un polype reproducteur. Il est protégé par la gonothèque. Cette enveloppe a la forme d'une petite outre avec une ouverture en son sommet. Ce polype spécialisé pour la reproduction possède un axe fertile: le blastostyle. C'est celui-ci qui engendre par bourgeonnement des méduses sexuées.

Ci-dessous:
1. Gonothèques remplies d'hydroméduses entièrement développées. X 100
2. Libération des méduses.
3. Gonothèque ayant libérée quelques méduses, notez au centre le blastostyle bien visible.
4. Hydroméduse d'Obélia. X 500

Hydrozoaires: liberation des hydroméduses

Cycle de reproduction d’un hydraire

La colonie adulte va émette des méduses. celles-ci vont se reproduire de façon sexuée en libérant dans l'eau les gamettes males et femelles. L'oeuf fécondé produit une larve, la planula. Celle-ci va se déposer sur le substrat et développer une colonie, (voir sur cette page: développement d’un Hydraire colonial).

L'hydroméduse Cladonema radiatum    L'hydroméduse Cladonema radiatum

Cycle de reproduction d’un hydraire
 
 

Textes et dessins:  Anne et Wilfried Bay-Nouailhat © 2007-2017.
Sites internet et ouvrages de référence : Consulter la bibliographie

Photographies:  Obelia geniculata Colonie d'hydraires sur une algue © Wilfried Bay-Nouailhat.
Développement des hydroméduses © Wilfried Bay-Nouailhat.
Cladonema radiatum hydroméduse © Wilfried Bay-Nouailhat.


page 1 > Embranchement des Cnidaires - Présentation, comparaison des formes.
page 2 > Coupe de la paroi, organisation du Cnidoblaste.
page 3 > Hydrozoaires / Hydraires: Anatomie, développement et reproduction.
page 4 > Hydrozoaires / Siphonophores: Anatomie, reproduction d'un siphonophore.
page 5 > Scyphozoaires: Anatomie, reproduction d'une méduse.
page 6 > Anthozoaires: Présentation.
page 7 > Anthozoaires / Octocoralliaires: Anatomie d'un polype, système de canaux.
page 8 > Anthoz. / Hexacoralliaires: Anatomie d'un Actiniaire, d'un Scléractiniaire.
page 9 > Classification des Cnidaires