Coryne muscoides

Coryne muscoides

Grande Coryne

   Coryne muscoides est un hydrozoaire qui atteint 15 centimètres de long. Son long hydraucauleHydraucaule : tige ou axe principal chez les hydrozoaires. est ramifié irrégulièrement, ou de facon dichotomiqueDichotomique : qui se divise en deux parties symétriques.. L'ensemble, finement annelé sur toute sa longueur est de coloration transparente chez les jeunes coloniesColonie : réunion de plusieurs individus d'une même espèce. , ou de couleur brunâtre chez les plus anciennes. Chaque rameau porte un polypePolypes : Voir Hydranthes. rose à son extrémité. Les hydranthesHydranthes : chez ces colonies animales, les hydranthes (ou polypes) sont considérés comme individus. allongés portent 16 à 22 tentacules terminés par un bouton. Ces tentacules sont disposés en 4 à 6 cercles sur la hauteur de l'hydranthe. Le premier cercle forme une couronne régulière autour de la bouche alors que les cercles de tentacules suivant sont souvent disposés de façon désordonnée. Le rang de tentacules inférieur porte les gonophoresGonophores : sacs reproducteurs dans lesquels se développent les larves. (petites sphères roses que l'on distingue sur la photographie) qui, à maturité, expulsent des planulasPlanula : larve cilié et nageuse. .
La grande Coryne vit fixée sur les algues, les roches de la zone inférieure des marées jusqu'à deux mètres de profondeur. On la rencontre en Atlantique Nord-Est et dans l'ouest de la Mediterranée; sa présence en Manche et Mer du Nord est incertaine.

Classification

(source : European Register of Marine Species)


Glossaire de la page

Hydraucaule : tige ou axe principal chez les hydrozoaires.
Dichotomique : qui se divise en deux parties symétriques.
Colonie : réunion de plusieurs individus d'une même espèce. Dans notre cas, la colonie est bien constituée de plusieurs individus, les polypes, toutefois c'est l'ensemble de la colonie qui est considéré comme étant l'animal.
Polypes : voir Hydranthes.
Hydranthes : chez ces colonies animales, les hydranthes (ou polypes) sont considérés comme individus.
Gonophores : sacs reproducteurs dans lesquels se développent les larves.
Planula : larve cilié et nageuse.
(pour consulter d'autres termes : accéder au glossaire)

Auteurs

Texte : Wilfried Bay-Nouailhat © 2007-2017.
Photographie : © Wilfried Bay-Nouailhat. Publiée avec son aimable autorisation.
Sites internet et ouvrages de référence : Consulter la bibliographie

Comment citer cette page dans vos publications

Bay-Nouailhat W., septembre 2007, Description de Coryne muscoides, [En ligne] http://www.mer-littoral.org/05/coryne-muscoides.php, consultée le 25 avril 2017.




Légende

1 : Coryne muscoides
Baie de Concarneau, Bretagne Sud, Ouest de la France.
Profondeur 2 mètres.