Accueil >  Faune et flore >  ...1 >  Les Cnidaires 2 >  ...3 >  ...4 >  ...5 >  ...6 > 
...7 >  ...8 >  ...9

Coupe de la paroi d'un Cnidaire

Coupe de la paroi d'un Cnidaire

Coupe de la paroi d'un Cnidaire

   La paroi des Cnidaires est constituée de 2 couches cellulaires, l'une externe: l'ectoderme, l'autre interne: l'endoderme. Entre ces deux couches se trouve la mésoglée.
L'ectoderme est constitué d'une couche monocellulaire continue composée de quatre types cellulaires. Les cellules ectodermiques forment la structure de base. Elles sont hautes et produisent un important mucus. Les cellules sensorielles étroites et portant un fin prolongement sensitif sont coincées entre les cellules ectodermiques. Leur base est reliée à de fines ramifications qui forment un réseau dans la mésoglée. Les cellules interstitielles comblent par endroit les petits espaces. Ces cellules à caractère embryonnaire et à fonction totipotente peuvent régénérer les cellules manquantes et réparer les blessures. Les cnidoblastes surtout très nombreux sur les tentacules et autour

de la bouche ont une fonction urticante.

L'endoderme comporte trois catégories cellulaires. Les cellules endodermiques forment l'architecture de base. Ce sont des cellules hautes qui renferment une forte densité de fibres musculaires. On trouve également des cellules sensorielles, hautes et étroites munies de ramifications basales qui se prolongent dans la mésoglée. Leur stimulation déclenche la réaction de l'animal. Enfin on rencontre des cellules glandulaires qui assurent la digestion des proies.

La mésoglée est une substance gélatineuse, non cellulaire. Elle contient des cellules nerveuses rudimentaires, les protoneurones qui forment un réseau reliant les cellules sensorielles ectodermiques et endodermiques.

Organisation du cnidoblaste

Organisation du cnidoblaste

Les Cnidoblastes sont des cellules urticantes spécifiques aux Cnidaires. Ils sont plus abondants sur les tentacules et autour de la bouche. Ils sont souvent  répartis en  groupes serrés où

Détail des batteries de Cnidoblastes sur les tentacules      Détail des batteries de Cnidoblastes sur les tentacules

ils constituent de véritables batteries urticantes.
Ces cellules portent extérieurement un fin prolongement excitable, le cnidocil. Elles contiennent une volumineuse vacuole à paroi double: le cnidocyste. La paroi interne est prolongée par un long tubule armé de fins crochets. Avant extrusion, ce filament est intégré à l'intérieur du cnidocyste à la façon d'un doigt de gant retourné, le tout baigne dans un liquide urticant et est recouvert par un opercule. Après excitation du cnidocil, l'opercule libère le filament urticant qui vient se planter dans la proie et injecte son venin. Ces cellules possèdent un fonctionnement unique, le remplacement étant assuré par les cellules interstitielles embryonnaires.

Un peu de classification

On connait principalement trois super-classes de Cnidaires. Ce sont les Hydrozoaires, les Scyphozoaires et les Anthozoaires.

Les Hydrozoaires (Hydrozoa) réunissent près de 3000 espèces. Ces Cnidaires ont généralement en alternance une phase fixée, souvent coloniale, puis, durant leur reproduction une phase libre de type méduse.
Les Scyphozoaires (Scyphozoa) constituent un petit groupe de 350 espèces. La phase libre chez ces "vrais méduses" prédomine.
Les Anthozoaires (Anthozoa) qui réunissent environ 6000 espèces ne forment jamais de méduses. Ce sont les gorgones, anémones et coraux.

 

Textes et dessins:  Anne et Wilfried Bay-Nouailhat © 2007-2017.
Sites internet et ouvrages de référence : Consulter la bibliographie

Photographies:  Leptopsammia pruvoti, Détail des batteries de Cnidoblastes sur les tentacules © Wilfried Bay-Nouailhat.


page 1 > Embranchement des Cnidaires - Présentation, comparaison des formes.
page 2 > Coupe de la paroi, organisation du Cnidoblaste.
page 3 > Hydrozoaires / Hydraires: Anatomie, développement et reproduction.
page 4 > Hydrozoaires / Siphonophores: Anatomie, reproduction d'un siphonophore.
page 5 > Scyphozoaires: Anatomie, reproduction d'une méduse.
page 6 > Anthozoaires: Présentation.
page 7 > Anthozoaires / Octocoralliaires: Anatomie d'un polype, système de canaux.
page 8 > Anthoz. / Hexacoralliaires: Anatomie d'un Actiniaire, d'un Scléractiniaire.
page 9 > Classification des Cnidaires